aller au menu aller au contenu

Logo UclakUclacs
Union des Commerçants Libéraux et Artisans de la Communauté des Savanes

Kourou - Geoportail Communauté des Savanes
1 2

Lettre Insécurité adressée aux Instances compétentes de Guyane

oct31

 

 

L'Uclacs, concernée par la recrudescence des agressions subies    par les commerçants et habitants de Kourou, a fait parvenir une lettre aux autorités compétentes afin de les alerter et les sensibiliser sur la constante dégradation des conditions de vie et de travail à Kourou.

 

 

 

                                                                                                                                                     Kourou, le 31 octobre 2012

Nos réf. : CT/EM/2012/043

Objet : Insécurité Kourou

L’UCLACS vient à nouveau d’être contactée par plusieurs de ses Adhérents suite à l’augmentation des agressions subies par les commerçants et habitants de la ville de Kourou.

Cet état d’insécurité est un fait récurrent qui s’accroit de jour en jour. Le 12 février 2012, un communiqué avait été fait sur l’insécurité grandissante à Kourou, le 10 février 2011, un courrier avait été envoyé à ce sujet à toutes les instances compétentes de la Guyane. Nous sommes toujours dans l’attente de réponses et actions concrètes.

Nous avons organisé une réunion extraordinaire de notre Bureau, à laquelle a participé Mme Lindor, victime d’un cambriolage ce weekend.

Nous avons donc décidé d’une action qui commencera ce vendredi 2 novembre, et qui se terminera le samedi 10 novembre, date retenue par Monsieur le Maire de Kourou, pour la tenue des Assises sur la sécurité.

Cette action consistera à apposer de façon visible une affiche « socioprofessionnels en deuil » car nous constatons la mort annoncée de nos commerces et entreprises, et nous demandons à tous de porter un brassard de deuil.

Nous sommes obligés de constater certains disfonctionnements à Kourou :

  • inefficacité de la vidéosurveillance ;
  • il n’y a peu (ou pas) de rondes régulières des services de Police ou de Gendarmerie dans les quartiers, comme cela s’est déjà fait dans le passé avec les patrouilles mixtes ;
  • il faudrait envisager la création d’une Police Nationale avec tous les moyens afférents, ce qui permettrait d’avoir une police de proximité employant des personnes « qui habitent en Guyane » et qui connaissent le terrain. 
  • qu’en est-il de la Brigade de la Prévention de la délinquance de la Gendarmerie qui devait voir le jour et enrayer un bon nombre de problèmes liés à la délinquance et à l’insécurité en Guyane ?

L’UCLACS demande à toutes les autorités compétentes de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires à leur disposition pour endiguer cette vague de violence.

Courrier adressé à :
Mr le Préfet de Guyane
Mr le Sénateur Maire de Kourou
Mr le Président de la Cellule Socioprofessionnelle de la Sécurité en Guyane
Mr le Commandant de Gendarmerie de Kourou

Mr le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Région Guyane

Toutes les actualités